JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / Bruxelles: plusieurs centaines de personnes manifestent contre l’annexion de territoires palestiniens

Bruxelles: plusieurs centaines de personnes manifestent contre l’annexion de territoires palestiniens

 

lafriqueadulte.com: Photo © Igor Pliner
Bruxelles : plusieurs centaines de personnes manifestent contre l’annexion de territoires palestiniens.

Environ 500 personnes ont manifesté dimanche après-midi, place du Trône à Bruxelles. Ils ont dénoncé les plans du gouvernement israélien d’annexer des territoires palestiniens. La communauté internationale a déjà protesté contre ce plan, mais il est temps de mener des actions plus dures, selon les manifestants. Ces derniers appellent à un boycott d’Israël et à des sanctions internationales contre le pays.

Le chef du gouvernement israélien devrait annoncer d’ici le 1er juillet sa stratégie pour traduire dans les faits le plan de Donald Trump pour le Proche-Orient, qui prévoit l’annexion par l’État hébreu de la vallée du Jourdain et de la centaine de colonies juives en Cisjordanie, en plus de la création d’un État palestinien sur un territoire réduit et sans Jérusalem-Est pour capitale. Dans les faits, ce plan revient à annexer jusqu’à 30% de la Cisjordanie occupée.

Cette manifestation a été autorisée par les autorités bruxelloises sous certaines conditions.

Le cortège s’élancera de la place de l’Albertine à l’initiative du Mouvement Citoyen Palestine. L’échevine Karine Lalieux, en l’absence du bourgmestre Yvan Mayeur, n’a pas émis d’interdiction. Elle a fait appel à l’OCAM, l’Organe de coordination pour l’analyse de la menace et à la sûreté de l’Etat qui ont indiqué qu’il n’y avait pas d’élément pour interdire cette manifestation, car pas de menace.

Certaines conditions

Cette manifestation a été autorisée sous certaines conditions: une présence policière plus importante et un parcours sécurisé. Il a également été demandé aux organisateurs de ne pas lancer de slogans « appel à la haine » et de ne pas arborer de drapeaux du même type.

Des Israéliens engagés pour la paix quittent leur pays : « Il n’y a plus de place pour nous en Israël »

Un aller simple Tel Aviv-Bruxelles. C’est le billet qu’Eithan et Eléonore Bronstein ont acheté il y a quelques mois, en compagnie de leur fils de trois ans. A 60 ans, Eitan a pourtant passé pratiquement toute sa vie en Israël. Il y a étudié, y a fait l’armée, y a travaillé. Eléonore y a vécu 15 ans comme chercheuse et militante.

Tous deux se sont battus pour faire évoluer le regard des Israéliens sur leurs voisins Palestiniens, leur histoire et sur la manière dont Israël se comporte en puissance coloniale dans la région. Un combat devenu au fil du temps de plus en plus difficile, de plus en plus dangereux, de plus en plus désespéré.

M. Eithan Bronstein – Directeur Decolonizer – Parc de Bruxelles. lafriqueadulte.com: Propos recueilli par Igor Pliner

Le CCOJB se dit choqué par des slogans lors de la manifestation pro-palestiniens: “Des appels à la haine”

Le Comité de coordination des organisations juives de Belgique (CCOJB) a réagi lundi contre des slogans scandés lors de la manifestation contre l’annexion de territoires palestiniens, organisée à Bruxelles dimanche. Le comité dénonce « des appels à la guerre contre les juifs dans les rues de Bruxelles« .

About gherrrabi

Check Also

Mali: première apparition publique du nouveau président de la transition Bah N’Daw

Le colonel à la retraite Bah N’Daw, qui  va diriger le Mali pour la période …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *