Home / MONDE / (Vidéo) L’Algérie et son double jeu / Brahim Ghali dévoile l’implication de l’Algérie dans le conflit artificiel autour du Sahara Marocain

(Vidéo) L’Algérie et son double jeu / Brahim Ghali dévoile l’implication de l’Algérie dans le conflit artificiel autour du Sahara Marocain

Dans une vidéo, Brahim Ghali, président de la république fantoche confirme et montre l’implication manifeste du régime algérien dans le conflit du Sahara marocain et ce, malgré les tentatives désespérées du régime Algérie de réfuter ce constat.

Juristes, défenseurs de droits humains et ONG… des quatre coins du monde, soutiennent que l’implication d’Alger, qui n’est d’ailleurs plus à démontrer, répond à une visée hégémonique et expansionniste d’un régime manipulé par les militaires.

L’experte en droit constitutionnel, l’Italienne, Eva Pfoestl, avait souligné que depuis l’éclatement du conflit artificiel autour du Sahara, l’Algérie a été le principal acteur dans ce conflit et le premier soutien de la thèse séparatiste du polisario.

«L’Algérie est le plus important défenseur diplomatique, militaire et financier du polisario», a fait observer cette professeure universitaire du droit constitutionnel comparé, soulignant que «ce conflit n’aurait pu exister sans l’implication directe de l’Algérie».

L’experte internationale, qui a été à plusieurs reprises interrompue lors de la 4e Commission de l’Assemblée générale des Nations par le représentant de l’Algérie dans une tentative d’occulter l’implication de son pays dans ce différend, a noté que les manœuvres algériennes s’inscrivent dans le cadre des «velléités hégémonistes du régime d’Alger».

«L’annexion du Sahara et l’obtention d’une débouchée sur l’Atlantique ont toujours fait partie d’un plan national algérien des différents gouvernements de ce pays, et qui ont tous été manipulés par l’appareil militaire», a rappelé Eva Pfoestl, ajoutant que le polisario a joué le rôle d’instrument de prédilection pour réaliser ce dessein expansionniste.

L’experte internationale, qui a consacré plusieurs années à l’étude de la question du Sahara, a averti que la naissance d’une entité fantoche dans le Sahara sous le paravent du polisario ne pourrait servir que les intérêts de l’Algérie, qui cherche à tout prix à faire basculer illégitimement le rapport des forces dans la région en sa faveur.

Lire aussi:⇒ Inside Polisario’s prison

«Afin de réaliser cet objectif, l’Algérie n’a lésiné sur aucun moyen, allant jusqu’à l’octroi d’une partie de son territoire au polisario dans l’espoir de créer une nouvelle entité dans la région», a déploré Eva Pfoestl.

A Lire aussi  Afrique / CEDEAO: L'adhésion du Maroc confirmée pour décembre 2017
 Mahjouba Daoudi
Mahjouba Daoudi

Pour sa part, l’actrice associative dans les provinces du Sud, Mahjouba Daoudi, a souligné qu’on ne peut parler de la question du Sahara sans évoquer «la responsabilité avérée de l’Algérie dans la pérennisation de cette tragédie».

Mahjouba Daoudi, qui a, à son tour, été interrompue de manière compulsive par le représentant algérien, a affirmé qu’étant donné que les camps de Tindouf se trouvent en Algérie, «les autorités de ce pays doivent assumer la pleine responsabilité des souffrances et des supplices endurés par les familles sahraouies depuis 40 ans».

S’élevant contre les vaines tentatives du diplomate algérien d’étouffer sa voix, cette originaire de Laâyoune, et dont la moitié de la famille est toujours séquestrée à Tindouf, a dénoncé la séquestration et la maltraitance des familles marocaines dans les camps de la honte et «les tentatives de nous réduire au silence».

About Mohammed Gherrabi

Check Also

CAPTURE D'ECRAN

Mondial 2018 / Maroc-Portugal: Emotion et colère chez Hervé Renard, Nordin Amrabat et Mehdi Benatia

Véritablement l’homme du match Maroc-Portugal, Nordin Amrabat n’a pas caché sa colère contre le rendement …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>