[Audio] Après le Burkina, une tentative de coup d’Etat au Niger

La question se pose très sérieusement, ce mercredi 16 décembre, après l’arrestation de plusieurs officiers supérieurs, le lundi 14 décembre à Niamey. Des individus suivis depuis plusieurs semaines par les autorités nigériennes pour un complot en préparation. Ces arrestations dans les rangs de l’armée de l’air et de l’armée de terre interviennent à deux mois du scrutin présidentiel et législatif du 21 février 2016, dans un contexte de blocage politique, et suscitent donc beaucoup de questions.

Le président Issoufou Mahamadou a, dans une déclaration télévisée, annoncé qu’une tentative de coup d’Etat militaire a été déjouée à Niamey.

MAHAMADOU ISSOUFOU, PRÉSIDENT DU NIGER

 

“Les principaux auteurs de cette folle aventure ont échoué et ont pu tous être identifiés et arrêtés à l’exception d’un seul qui est en fuite. La situation est calme et sous contrôle”, a-t-il déclaré.

Ecoutez l’Allocution de Mahamadou Issoufou (2:14)⇓⇓

 

Selon lui, “une poignée d’individus, qui ont la tête dans les années 1960, ont décidé de substituer leur propre arbitrage à celui du peuple souverain”, allusion faite aux élections qui étaient en préparation pour 2016.

“L’objectif de ces individus, animés par je ne sais quelle motivation, était de renverser le pouvoir démocratiquement élu par le peuple pour assurer sa sécurité”, a-t-il affirmé.

Le colonel Abdoulaye Baidé, un des officiers accusés de tentative de coup d’Etat

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Que contient le Pacte mondial de Marrakech sur la migration, attaqué par Trump et les extrêmes droites?

Porter un regard lucide sur les migrations, c’est l’ambition de ce pacte qui vise à …