Home / Environnement / Attentat de Strasbourg : L’auteur de l’attaque meurtrière a été neutralisé ce jeudi 13 décembre au soir

Attentat de Strasbourg : L’auteur de l’attaque meurtrière a été neutralisé ce jeudi 13 décembre au soir

Sa cavale aura duré deux jours. Cherif Chekatt principal suspect de l’attaque meurtrière perpétrée dans le centre-ville de Strasbourg (Bas-Rhin) le soir du 11 décembre, a été neutralisé jeudi soir, au 74 rue du Lazaret, dans le sud du Neudorf, où il était activement recherché cet après-midi. Cherif Chekatt abattu après avoir tiré sur trois fonctionnaires de police

Cherif Chekatt a été abattu par la police jeudi 13 décembre au soir, à Strasbourg. Le suspect de l’attaque de Strasbourg de mardi soir, en plein centre-ville, s’était réfugié dans un entrepôt situé dans la Plaine des bouchers, dans le quartier de la Meinau, non loin du Neudorf, le secteur où il a été vu pour la dernière fois après l’attentat. Plus de 700 policiers étaient mobilisés pour la traque du terroriste. Un peu plus tôt dans la journée, une vaste opération de police s’était déroulée dans le quartier du Neudorf pour des levées de doute.

Le marché de Noël réouvert. Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a annoncé la réouverture du marché de Noël pour vendredi. Le “dispositif de sécurité” sera “adapté”, avec une “réduction du nombre de points d’entrée”, la présence renforcée de policiers nationaux, d’agents de sécurité privée et de sentinelle et des horaires modifiés, a précisé le ministre. Objectif : “Ne pas céder devant la peur, parce que la vie, la fête, notre culture, la joie, dont ce marché de Noël est un symbole, doivent l’emporter”, a-t-il déclaré.

“La solidarité de la nation tout entière”. Emmanuel Macron a tenu ces propos à l’égard “des victimes et des familles touchées par l’attaque de Strasbourg”, lors du sommet européen à Bruxelles. Il a ajouté que le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner retournait en “fin de journée” à Strasbourg à sa “demande”.
Condamné 27 fois pour des vols et des violences, surtout en France, mais aussi en Allemagne et en Suisse, il avait été signalé en détention en 2015 pour sa radicalisation et son prosélytisme religieux. Il faisait « l’objet d’un suivi » de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), a précisé le procureur de Paris. Le matin même de l’attentat, il avait échappé à un coup de filet dans le cadre d’une enquête pour braquage et tentative d’homicide.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Le père du terroriste Cherif Chekatt , un Franco-algérien, va demander le rapatriement du corps de son fils en Algérie.

Le maire de Strasbourg, Roland Ries (PS), qui s’était dit mardi «plutôt hostile, sinon réticent» …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *