Home / CULTURE / USA: Arrestation d’une Israélienne recrutant des terroristes pour DAESH

USA: Arrestation d’une Israélienne recrutant des terroristes pour DAESH

 

Photo: medias-presse.info
Photo: medias-presse.info
Une citoyenne israélienne de 45 ans, Waheba Issa Dais, a été arrêtée mercredi aux États-Unis. Cette femme faisait la promotion de l’Etat Islamique sur les réseaux sociaux et recrutait en vue de la préparation d’attentats.

Cette Israélienne domiciliée aux États-Unis a été arrêtée le 13 juin à Cudahy, une ville située près de Milwaukee au bord du lac Michigan.

Waheba Issa Dais, 45 ans, mère de famille divorcée résidant légalement aux États-Unis depuis 1992, a utilisé plusieurs comptes sur les réseaux sociaux pour promouvoir l’État islamique et faciliter le recrutement de djihadistes, selon l’acte d’accusation établi par la justice américaine.

Elle possédait en outre une « bibliothèque virtuelle comportant des instructions sur la manière de fabriquer des bombes, des armes biologiques, des poisons et des vestes explosives », qui lui servait à donner des formations à des islamistes en vue de perpétrer des attentats, selon la justice américaine.

Waheba Issa Dais est également avait ainsi expliqué à une personne qui était en fait un informateur de la police, comment fabriquer de la ricine, et a « suggéré à cet individu de verser de la ricine dans des réservoirs d’eau ». La ricine est une protéine très toxique classée comme « agent biologique toxique de catégorie B », c’est-à-dire un poison mortel végétal peu coûteux. A titre indicatif, la ricine est un poison violent 12.000 fois plus toxique que le venin du serpent crotale.

Les autorités judiciaires américaines soupçonnent également cette Israélienne d’avoir suggéré des cibles pour de potentiels attentats à la bombe, dont des festivals en plein air et autres fêtes estivales.

A Lire aussi  États-Unis : Alexandria Ocasio-Cortez, la plus jeune congresswoman ne peut pas se loger

Avec, Source

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Italie : Sit-in devant le parlement à Rome pour pour dénoncer les crimes commis par le polisario dans les camps de Tindouf

L’Algérie est le principal responsable de ces formes diverses et très graves de violations et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *