Home / CULTURE / Aretha Louise Franklin, La « Lady Soul » n’est plus

Aretha Louise Franklin, La « Lady Soul » n’est plus

La « Lady Soul » est morte  jeudi 16 août, à l’âge de 76 ans. Avec elle s’éteint la plus majestueuse et impressionnante voix féminine de l’histoire de la musique soul.
La chanteuse américaine, en lutte avec un cancer depuis de nombreuses années, vient de s’éteindre à Détroit à l’âge de 76 ans. Magistrale et iconique, elle reste une diva des sonorités gospel, dont l’engagement a marqué la culture américaine.

Aretha Louise Franklin (née le 25 mars 1942 à Memphis dans le Tennessee et morte le 16 août 2018 à Bloomfield Hills dans le Michigan) est une chanteuse auteur-compositeur américaine de gospel, soul, funk, rhythm and blues et jazz, et musicienne (pianiste) surnommée « The Queen of soul » ou encore « Lady Soul ».

En 1968, Aretha Franklin fut classée en seconde position des personnalités afro-américaines les plus connues au monde, juste derrière Martin Luther King.

Elle a vendu 75 millions de disques et reste aujourd’hui l’artiste féminine ayant vendu le plus de disques vinyles dans l’histoire de l’industrie discographique. Elle est en 1987 la première femme à intégrer le Rock and Roll Hall of Fame. Le magazine Rolling Stone la place première au classement des meilleurs chanteurs de tous les temps.

Aretha Franklin interprète “(You Make Me Feel Like) A Natural Woman” et fait pleurer Barack Obama.

Lors de la 38e cérémonie des Kennedy Center Honors, diffusée le 29 décembre 2015 sur CBS, Aretha Franklin avait interprété « (You Make Me Feel Like) A Natural Woman ». Une performance qui avait ému Barack Obama.

About Mohammed Gherrabi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *