Home / COOPÉRATION / ALIKO DANGOTE : «DIFFICILE DE FAIRE LES AFFAIRES DANS LES PAYS D’AFRIQUE FRANCOPHONE»

ALIKO DANGOTE : «DIFFICILE DE FAIRE LES AFFAIRES DANS LES PAYS D’AFRIQUE FRANCOPHONE»

Le groupe Dangote annule son projet  de raffinerie de sucre  en Algérie

Aliko Dangoté

ALIKO DANGOTE : «DIFFICILE DE FAIRE LES AFFAIRES DANS LES PAYS D’AFRIQUE FRANCOPHONE»

Aliko Dankoté, la plus grande fortune de l’Afrique, était l’invité de la chaîne de télévision Africa24 à laquelle il a accordée cette semaine une interview. Ce fut l’occasion pour l’homme d’affaires d’origine nigériane de faire une parfaite description du milieu des affaires en Afrique.

Aliko Dangoté a, par ailleurs, affirmé qu’il était difficile pour un Africain de faire affaire dans les pays francophones d’Afrique dominés par la France.

A cet effet, voici ce qu’il dit: « Vous avez dû lire les difficultés qu’on a pu avoir au Sénégal à cause d’un concurrent qui se trouvait être français et que nous sommes anglophones. Mais tout cela est dernière nous car les difficultés ne nous arrêtent pas, nous aimons les défis ».

Il en fait d’ailleurs une analyse dans laquelle il explique que « la différence qu’il y’a entre les pays francophones et le Nigeria est que nous avons pris notre destinée en main, nous contrôlons l’économie de notre pays. Je m’excuse auprès des personnes à qui cela pourrait déplaire, mais nous contrôlons notre économie, ce qui n’est pas le cas de la plupart des pays francophones où les nationaux n’ont aucune emprise sur leur économie.

Ces économies sont contrôlées par des étrangers qui parfois même dictent leur termes et les conditions aux gouvernements et d’autres. »

Tout en restant optimiste, Aliko Dangote pense renverser les tendances avec le temps. Le groupe Dangoté est actuellement présent dans différents pays africains anglophones et francophones, notamment le Sénégal, où il y a encore une dizaine d’années il était inimaginable pour un Nigérian d’investir 400 millions de dollars.

Il évoque également le fait qu’un groupe africain investisse gros en Afrique n’est pas très commun et est souvent accueilli avec suspicion.

Le groupe Dangote est un conglomérat nigérian dont le siège social se situe à Lagos au Nigeria. Le groupe est l’un des principaux conglomérats diversifiés en Afrique.

Il est présent dans l’industrie du ciment, du sucre, de la farine, du sel, des pâtes, des boissons et dans l’immobilier. Il a généré des revenus de plus de 3 milliards de dollars en 2013. La société emploie plus de 26 000 personnes.

A Lire aussi  Et si les riches Africains font pareil....!!!!!

source

Lire aussi⇓⇓

Le groupe Dangote annule son projet  de raffinerie de sucre  en Algérie

Dangote Sugar Refinery Plc, filiale sucrière du groupe nigérian Dangote, a annoncé, le 13 mai, l’annulation de son projet de construction d’une raffinerie de sucre en Algérie, en raison des politiques adoptées par le gouvernement algérien qu’il juge défavorables à l’investissement étranger.

« Notre plan d’investissement dans le secteur du sucre en Algérie qui prévoyait notamment la construction d’une raffinerie ayant une capacité de  production de 1,1 million de tonnes a été abandonné.  Tout  le matériel qui était destiné à la construction de cette raffinerie a été réexpédié vers le Nigéria », a révélé Aliko Dangote lors de la 7ème Assemblée générale annuelle de Dangote Sugar Refinery.

Le patron du groupe Dangote  a expliqué que l’annulation du projet est motivée par « les politiques défavorables à l’investissement étranger adoptées par  le gouvernement algérien», sans fournir plus de précisions. Selon lui,  ces politiques « entraveraient la réalisation des objectifs prévus par le plan d’investissement du groupe en Algérie ».

 M. Dangote a, d’autre part, indiqué que son entreprise, qui vient de racheter la société

Savannah Sugar Company (SSC) située dans l’Etat d’Adamawa au Nigéria,  envisage d’acquérir d’autres entreprises sucrières locales afin de « renforcer son programme d’intégration en amont » et de bénéficier du Plan directeur de renforcement de l’industrie sucrière» lancé récemment par le  gouvernement fédéral.

« Notre objectif d’atteindre une production de 1,5 million de tonnes métriques de sucre brut  par an au Nigéria à partir de 2018 », a jouté l’homme le plus riche d’Afrique.

Le gouvernement fédéral nigérian vient de lancer un plan de renforcement de l’industrie sucrière du pays qui  vise à atteindre l’autosuffisance pour cette denrée.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Pratiques mystiques: un riche homme surpris en train de coucher avec le cadavre de sa sœur dans une morgue

Afrique: Les Pratiques Mystiques

Pratiques mystiques: un riche homme surpris en train de coucher avec le cadavre de sa …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>