Home / Business / Algérie / Présidentielles 2019: L’Élysée accepte un 5e mandat de Bouteflika. Rachid Nekkaz en Algérie…[Vidéo]…

Algérie / Présidentielles 2019: L’Élysée accepte un 5e mandat de Bouteflika. Rachid Nekkaz en Algérie…[Vidéo]…

L’Élysée accepte un 5e mandat de Bouteflika
Le candidat aux prochaines présidentielles d’avril 2019, Rachid Nekkaz, a été interdit aujourd’hui de quitter la France pour rejoindre l’Algérie…
Rachid Nekkaz candidat aux élections présidentielles 2019 en Algérie été signalé dans le monde entier par l’oligarchie algérienne par le biais de son “ministre Abdelkader Messahel ” comme individu dangereux, il est bloqué à l’aéroport de Marseille.

Rachid Nekkaz l’insaisissable!

“Qui ne réussit pas par la force réussit par la ruse.” Proverbe libyen

Interdit aujourd’hui de quitter la France pour rejoindre l’Algérie via Marseille (France), pour rejoindre l’Algérie Rachid  Nekkaz  a transité par Barcelone!

L’Élysée accepte un 5e mandat de Bouteflika

Dans un rassemblement public, le jeudi 14 février à Alger, Abdlemalek Sellal, ancien Premier ministre algérien et directeur de campagne du Président Abdelaziz Bouteflika, candidat à sa propre succession à l’élection du 18 avril 2019, a rassuré quant à l’acceptation à l’échelle internationale de l’idée d’un éventuel 5e mandat du chef de l’État. Cette déclaration coïncide avec l’information donnée au site Maghreb Intelligence par une source proche de l’Élysée. Selon cette dernière, Paris soutient un 5e mandat de Bouteflika, tout en suggérant aux autorités algériennes de nommer un vice-Président.

«À l’étranger, il n’y a ni refus ni hésitation à propos de la candidature de Bouteflika», a déclaré l’ex-Premier ministre. «Au niveau de toute la République [algérienne, ndlr], il n’y a pas de refus non plus», a-t-il encore ajouté.

Évoquant la raison qui aurait suscité la décision de l’Élysée d’accepter un 5e mandat de Bouteflika, la même source, citée par Maghreb Intelligence, a indiqué que Paris «n’aurait pas trouvé une autre alternative sur laquelle il faut parier».
Dans ce cadre, le média a affirmé que Xavier Driencourt, l’ambassadeur de France à Alger, avait intensifié ses rencontres cette année dans le but d’élucider la question de la candidature du Président algérien pour un 5e mandat. Le média a également fait savoir que dans une note à l’Élysée, le diplomate aurait suggéré de soutenir un nouveau mandat de Bouteflika, «du moins le temps de préparer un véritable processus de transition pour régler la crise de sa succession».

Algérie /Présidentielles 2019: Rachid Nekkaz, a été interdit aujourd’hui de quitter la France pour rejoindre l’Algérie…

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Attentat en Nouvelle-Zélande: les leçons à retenir. Le terrorisme n’a pas de religion, ni de couleur, ni de nationalité !

La Première ministre Jacinda Ardern a qualifié de “terroriste” cette attaque et parlé d’une des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *