Breaking News
Home / COOPÉRATION / Algérie / Migration: “Il ne faut pas croire la presse des marécages et pour cause:” Layla Haddad

Algérie / Migration: “Il ne faut pas croire la presse des marécages et pour cause:” Layla Haddad

Le sujet a fait l’objet de «discussions intenses» à l’occasion de la visite, lundi dernier à Alger, de la chancelière allemande, Angela Merkel.

Deux journaux allemands ont parlé de la visite de Merkel à Alger : Ils ont noté que la chancelière s’est rendue en Algérie pour discuter 2 dossiers : Migration illégale et situation politique en Algérie :
Je dois vous dire d’abord qu’un « Pays sûr » ou « pays stable » dans le langage politique européen n’a pas le sens que le régime algérien a voulu lui donner.
Un pays sûr pour Merkel et l’UE, est un pays où il n’ y a pas de conflits armés et c’est précisément ce qu’elle était allée dire à Alger pour justifier le renvoi de quelques 5000 algériens illégaux et utiliser le Sud algérien pour bloquer les migrants africains.
Merkel, disent les 2 journaux allemands « FAZ » et « WELT » est allée en Algérie pour négocier avec Alger la possibilité de créer des centres de rapatriement des migrants illégaux africains à TAMANRASSET comme le fait déjà l’Organisation internationale pour les migrations du Niger voisin depuis plusieurs années. Madame Merkel, rapportent les journaux allemands a tenté aussi de transmettre au régime algérien ,un message, celui de dire que la « stabilité sociale » peut devenir très vite très fragile sans une ouverte politique.

 

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Algérie: Gaid Salah, Porte parole du gouvernement, s’est offusqué de ce que des partis et des personnalités politiques boycottent la conférence nationale initiée par le chef d’Etat par intérim, Abdelkader Bensalah.

Le général Gaïd-Salah va-t-il procéder à l’arrestation de Saïd et Nacer Bouteflika ? Les termes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *