Home / COOPÉRATION / Algérie / Migration: “Il ne faut pas croire la presse des marécages et pour cause:” Layla Haddad

Algérie / Migration: “Il ne faut pas croire la presse des marécages et pour cause:” Layla Haddad

Le sujet a fait l’objet de «discussions intenses» à l’occasion de la visite, lundi dernier à Alger, de la chancelière allemande, Angela Merkel.

Deux journaux allemands ont parlé de la visite de Merkel à Alger : Ils ont noté que la chancelière s’est rendue en Algérie pour discuter 2 dossiers : Migration illégale et situation politique en Algérie :
Je dois vous dire d’abord qu’un « Pays sûr » ou « pays stable » dans le langage politique européen n’a pas le sens que le régime algérien a voulu lui donner.
Un pays sûr pour Merkel et l’UE, est un pays où il n’ y a pas de conflits armés et c’est précisément ce qu’elle était allée dire à Alger pour justifier le renvoi de quelques 5000 algériens illégaux et utiliser le Sud algérien pour bloquer les migrants africains.
Merkel, disent les 2 journaux allemands « FAZ » et « WELT » est allée en Algérie pour négocier avec Alger la possibilité de créer des centres de rapatriement des migrants illégaux africains à TAMANRASSET comme le fait déjà l’Organisation internationale pour les migrations du Niger voisin depuis plusieurs années. Madame Merkel, rapportent les journaux allemands a tenté aussi de transmettre au régime algérien ,un message, celui de dire que la « stabilité sociale » peut devenir très vite très fragile sans une ouverte politique.

 

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Royaume du Maroc / Marrakech / FMMD 2018: Associations Subsahariennes au Maroc, Ce que disent des acteurs associatifs.

Organisé sous le thème « Honorer les engagements internationaux pour libérer le potentiel de tous …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *