Home / CULTURE / Algérie / La Carte d’identité kabyle

Algérie / La Carte d’identité kabyle

Ferhat Mehenni appelle à un soutien international pour l’autodétermination de la Kabylie.

Et si l’Algérie est pour l’indépendance du Sahara Occidental, pourquoi les décideurs refusent d’accorder alors ce droit des peuples à l’autodétermination à travers un référendum pour Kabyles ?

L’Algérie dépense plus pour le Sahara occidental que pour la Kabylie.

Ferhat Mehenni appelle à un soutien international pour l'autodétermination de la Kabylie.

C’est avec le budget de l’état algérien que l’administration du Polisario prend en charge toutes les dépenses de son organisation, selon plusieurs sources. « Les diplomates sahraouis touchent mieux que leurs homologues algériens, ce qui a provoqué l’ire de certains ambassadeurs un certain moment mais qui ont été vite remis à leur place », raconta un ancien employé du ministère des affaires étrangères algériennes.

Le coût financier du soutien inconditionnel que porte l’Algérie au Polisario, une organisation politique et paramilitaire de la région sud marocain, Sahara occidental, est inconnu des dirigeants politiques algériens. Seul le DRS est au courant. Résultat : un diplomate sahraoui gagne plus d’argent que son homologue algérien.

Personne n’est en mesure d’apporter le moindre nombre, même approximatif, de « milliards » que verse l’Algérie aux comptes des responsables du Polisario. Aucun député, ni aucun ministre ne peut percer ce secret. Le Budget échappe à tout contrôle des politiciens et reste toujours un mystère.

Selon un ancien premier ministre Algérien, « le budget que verse l’Algérie au profit du Polisario, rien que pour agacer le Maroc, dépasse l’entendement, mais il reste toujours secret ». « J’étais premier ministre et je ne savais rien de ce qui se tramait au sujet du financement du Sahara occidental qui leur a été alloué durant les années 1990, c’est-à-dire durant la crise financière que l’Algérie traversait, mais je sais que le budget est supérieur à ce que tout le monde pense », ajouta notre interlocuteur. Aucun journaliste ni politicien algérien ne peut aborder ce sujet ni y faire allusion. Le sujet est tabou.

C’est avec le budget de l’état algérien que l’administration du Polisario prend en charge toutes les dépenses de son organisation, selon plusieurs sources. « Les diplomates sahraouis touchent mieux que leurs homologues algériens, ce qui a provoqué l’ire de certains ambassadeurs un certain moment mais qui ont été vite remis à leur place », raconta un ancien employé du ministère des affaires étrangères algériennes.
L’Etat algérien financent l’armée sahraouis, prend en charge plus d’un million de réfugiés, financent les études de plus de 5000 étudiants sahraouis en Espagne, sans parler du soutien politique qu’elle apporte à cette région. « L’Algérie dépense plus d’argent pour le Sahara occidentale que pour la Kabylie. Ce n’est pas de la langue de bois ni de l’ironie, c’est une réalité et je sais de quoi je parle », nous dira un ancien député kabyle qui a siégé entre 1997 et 2003, élu sur la liste RCD. L’ancien parlementaire citera l’exemple de la prise en charge durant cette saison estivale de plus de 60 000 enfants Sahraouis par l’Etat Algérien dans les camps de vacances, aux bords de la mer et villes touristiques algériennes. « Aucun enfant Kabyle de parents nécessiteux ou autre n’a bénéficié de vacances comme ces milliers de Sahraouis. », fera remarquer l’ex-député.

A Lire aussi  Nouveau scandale à Air Algérie : des voyageurs achètent un billet pour Batna, mais ils se retrouvent à Oran !

La question qui taraude les esprits est de savoir pourquoi L’Algérie accorde un tel intérêt à cette région et fait tout pour déstabiliser le Maroc ? Officiellement c’est par respect au principe du droit des peuples à à l’autodétermination, mais cette excuse ne tient pas la route. Rien qu’à voir la position de l’Algérie vis-avis de l’indépendance du pays de l’Azawad pour se rendre compte de la vraie nature du régime algérien, sans parler des massacres commis par les services de sécurité algériens contre les réfugiés de l’Azawad dernièrement à Bordj Badji Mokhtar.
Et si l’Algérie est pour l’indépendance du Sahara Occidental, pourquoi les décideurs refusent d’accorder alors ce droit des peuples à l’autodétermination à travers un référendum pour Kabyles ?

La vraie raison en réalité, selon des politiciens marocains, est la rivalité « puérile » de ces deux régimes depuis 1962. Le Sahara occidental détient des richesses naturelles inestimables. Alors l’Algérie fait tout pour priver le Maroc de cette « bénédiction ».

Il est à noter que Le Sahara occidentale est dénommée par le Polisario « La République Sahraouie Arabe ». Le Polisario, manipulé comme une marionnette par les services secrets algériens, est le pire ennemi de la cause Amazighe au Maroc. Le racisme des décideurs algériens envers l’Amazighité n’a pas de frontières !

About Mohammed Gherrabi

Check Also

1

Afrique / Algérie / Economie / Document: acquisition de 200.000 cartouches lacrymogène destinées pour les yeux des algériens

L’économie présentielle (ou résidentielle) et développent durable en Algérie :  Pour un montant de 3.210.00,00 USD …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>