Home / MONDE / Algérie. Ces binationaux qu’on écarte!!!

Algérie. Ces binationaux qu’on écarte!!!

Algérie: une citoyenneté à deux vitesses

L’article 51 ne laisse pas de place au doute. Il stipule que ceux des algérien(nes)s qui aspirent à occuper des postes à responsabilité dans la haute hiérarchie de l’Etat devront être exclusivement de nationalité algérienne [l’article stipule : la nationalité algérienne exclusive est requise pour l’accès aux hautes responsabilités de l’Etat et aux fonctions politiques ; le 11 janvier, l’annonce d’un amendement devant établir une liste des postes auxquels les binationaux n’auront pas accès]. Ce qui laisse penser que la double nationalité porte les germes de la trahison, exclut toute forme de loyauté et rend le patriotisme douteux.

Comment peut-on imaginer un instant que le législateur ait poussé l’inconscience jusqu’à se priver de l’apport de milliers de cadres de haut niveau qui ont acquis à l’étranger des formations au prix de sacrifices immenses et qui seraient disposés à aider au redressement du pays ? Pourquoi faut-il que l’Algérie se singularise encore une fois et refuse de profiter de l’expérience des pays émergents qui font tout pour séduire leurs élites qui vivent à l’étranger ?

Le Franco-Algérien Sofiane Feghouli joue pour l’équipe nationale de l’Algérie, dans la même Algérie la Constitution, écarte Sofiane Feghouli a occuper des hautes fonctions de l’Etat.

Le Franco-Algérien Sofiane Feghouli jouer pour l'équipe nationale de l'Algérie,

About Mohammed Gherrabi