Home / Business / Algérie: Ce stade de 50.000 places, qui a coûté plus cher que ceux de Turin et de Munich.

Algérie: Ce stade de 50.000 places, qui a coûté plus cher que ceux de Turin et de Munich.

Preuve d’incompétence à tous les niveaux et de la gestion catastrophique des deniers publics en Algérie. C’est ainsi que le journal Algérie Patriotique qualifie l’histoire de la construction du stade à Tizi Ouzou, en se référant au quotidien suisse Le Matin.

La construction du stade de Tizi Ouzou (à 100 km à l’est d’Alger) fournit une preuve de la gestion catastrophique des deniers publics en Algérie, déplore Algérie Patriotique, en se référant à l’article intitulé «Un stade magnifique mais hors de prix» publié par le journal suisse Le Matin.

«Ce stade de 50.000 places, dont les travaux ont débuté en 2010, a connu plusieurs arrêts et de nombreuses réévaluations qui ont constitué un véritable gouffre financier», signale le média helvétique, avant de calculer qu’il a coûté plus cher que ceux de Turin et de Munich.

Selon Algérie Patriotique, l’infrastructure sportive, qui sera inaugurée en 2019, sera revenu pour le contribuable algérien à la bagatelle de 350 millions d’euros.

«Soit plus du double du nouveau stade de la Juventus Turin, qui a coûté 155 millions d’euros pour une capacité de 40 000 places. Et un peu plus que l’Allianz Arena du Bayern Munich qui a coûté 346 millions d’euros, mais avec une capacité de 75 000 places assises», précise Le Matin.

En Algérie, le stade de Baraki et la Grande Mosquée d’Alger connaissent le même sort. La facture de ces deux constructions, dont la réception «imminente» est à chaque fois annoncée en grande pompe par les ministres des secteurs concernés, dépasse largement les premières estimations, signale le média algérien.

«Preuve d’incompétence à tous les niveaux, ces projets qui traînent en longueur font perdre à l’Algérie des sommes astronomiques alors que le pays souffre d’une grave crise financière qui s’enlise, en raison de la fuite en avant des responsables politiques qui ont sacrifié la gestion rationnelle à une paix sociale pourtant toujours aussi fragile», s’indigne Algérie Patriotique en conclusion.

L’autoroute Est-Ouest confiée au fanfaron Amar Ghoul est l’autoroute la plus chère du monde

L’affaire de l’autoroute Est-Ouest promet de hanter encore longtemps les responsables du secteur qui auront bien du mal à justifier du coût et des nombreuses malfaçons de cette réalisation.

A Lire aussi  Algérie: Les diplomates et la presse algérienne, TOUT leur est permis? se demande Layla Haddad

Elle devait coûter 7 milliards de dollars, elle en coûtera 13 milliards, et peut-être plus. L’autoroute Est-Ouest, longue de plus de 1200 km, est réputée être l’une des plus onéreuses au monde avec un coût du kilomètre à plus de 10 millions de dollars (plus d’un milliard de dinars), soit plus de la moyenne européenne, des Etats-Unis, et des voisins maghrébins.

L’autoroute des Hauts-Plateaux, elle, absorbera une enveloppe de 9 milliards de dollars pour 1000 km de tracé. A titre de comparaison, en Tunisie la réalisation d’un tronçon d’autoroute Sfax-Gabès, de 155 km, a coûté 433 millions de dollars, soit 2,8 millions de dollars le km. Au Maroc, les 320 km d’autoroute entre Fès et Oujda ont coûté 1,2 milliard de dollars, soit 3,7 millions de dollars le km.
Le coût d’un km de l’autoroute Est-Ouest représente le double de la moyenne française et pourtant «la main-d’œuvre et le foncier sont plus chers en France», note un expert dans le domaine des transports.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Italie : Sit-in devant le parlement à Rome pour pour dénoncer les crimes commis par le polisario dans les camps de Tindouf

L’Algérie est le principal responsable de ces formes diverses et très graves de violations et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *