Home / ECONOMIE / Algérie: bavardage d’un gouvernement dépassé, « L’Algérie est meilleure que les Etats-Unis », «nous sommes meilleurs que …..».

Algérie: bavardage d’un gouvernement dépassé, « L’Algérie est meilleure que les Etats-Unis », «nous sommes meilleurs que …..».

Algérie, Par leurs stratagème et leurs plans machiavéliques de museler la voix du peuple et de fermer la voie vers la démocratie pour des années de pouvoir, l institution judiciaire travaille sur les orientations de leurs désirs et de leurs humeurs. La loi reste muette et sourde, elle laisse le champ libre à la spéculation et à l’injustice. Le peuple perd confiance de toutes ces institutions et ne croit pas à l’intégrité incorruptible de leur exécutif.

A lire aussi:⇒Algérie, Qatar et Émirats Arabes Unis

Heureusement la vanité et le ridicule ne tuent pas.

Cette fois, c’est le puissant PDG du groupe Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, qui s’est livré à une analyse toute personnelle de la situation pourtant objectivement peu reluisante de son pays.

S’exprimant, voici deux jours, mardi, lors d’un point de presse tenu en marge d’une visite de travail dans la wilaya d’Adrar, il a estimé que “le développement réalisé par l’Algérie en 50 ans n’a pu se faire ni par les Etats-Unis, ni l’Allemagne et la France”, appelant ses compatriotes à plus de patience “parce que le pays est sur la bonne voie”.

Algérie / Affaire Nacim Ould Kaddour, fils du nouveau PDG de Sonatrach. Tel père, tel fils

A lire aussi:⇒ Algérie / Lait: les raisons d’une crise à répétition

De délire en délire, le secrétaire général du FLN, Djamel Ould-Abbès, en est arrivé à affirmer que “l’Algérie est meilleure que la première puissance du monde, les Etats-Unis d’Amérique.”

Une blague algérienne de Abdelkader Zoukh qui fait le tour du Web. S’exprimant au micro d’une télévision algérienne à l’issue d’une réunion tenue jeudi 15 mars à Alger, Abdelkader Zoukh a déclaré: «nous sommes meilleurs que Paris». «Grâce à la planification, la stratégie, la sagesse et la vision de Fakhamat le président de la République, nous sommes en meilleur état que la France», a-t-il crâné, sans sourciller le moins du monde.

A Lire aussi  Macron en Algérie: sans «Le Monde», «Le Figaro», «Mediapart» et «Quotidien»...

Par votre arrogance et vos droits d’avoir tous les droits sans assumer aucune obligation au peuple algérien  pour justifier vos décisions extrajudiciaires, vos mesures prises à l’encontre de ses libertés, vos dépenses extravagantes à la limite de l’épuisement et du gaspillage sur le compte du trésor public pour arroser vos espaces de courtoisie et pour bonifier vos serviteurs de l’intérieur et de l’extérieur qui parrainent et meublent les mises en scène à titre de figurants.


Ahmed Ouyahia a révélé, ce dimanche 17 septembre 2017, que les banques publiques étaient presque en état de faillite. “Les banques publiques n’ont presque plus d’argent”, a-t-il déclaré, lors de la présentation du plan d’action du gouvernement devant les députés de l’APN. “Des hommes d’affaires ont présenté des projets rentables, mais n’ont pas pu avoir des financements bancaires”, a-t-il dit.

Je laisse aux lecteurs la totale liberté de commenter toutes ces inepties de Djamel Ould-Abbès, Abdelkader Zoukh, Ouyahia et les autres  … que je n’ai pas commentées ici. Ça permet aussi d’ouvrir les robinets d’une saine et riche critique de cette mafia organisée qui gouverne les algériens aux noms de leurs silences cumulés. Mais jusqu’à quand? Si la nuit nous parait longue c’est que le jour est proche!

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Dossier N°1: Le régime algérien, un véritable «danger» pour l’Algérie, le bassin méditerranéen et l’Afrique subsaharienne …

C’est sans conteste dans ce domaine que les généraux algériens ont le plus nettement dépassé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *