Home / CULTURE / Afrique / Maroc/ Khénifra, l’histoire oubliée (Mouha Ouhammou Ezzayani )

Afrique / Maroc/ Khénifra, l’histoire oubliée (Mouha Ouhammou Ezzayani )

La bataille d’Elhri est, selon  Lyautey¹, est le plus grand désastre connu par leur armée dans toute sa campagne en Afrique du Nord.

Les oubliés de l’histoire.

 

 

 

 

 

 

 

Mouha Ouhammou Ezzayani est une figure de la résistance de la confédération Zayane (Khénifra) étant la capitale) contre l’armée coloniale française au début du xixe siècle. En 1883, à l’âge de 20 ans, Mouha Ouhammou remplaça son frère à la tête des tribus Zayanes, il s’est imposé en tant que chef guerrier puis nommé Caïd à jeune age par le sultan Alaouite Moulay Hassan Ier pour ses qualités de chef guerrier et de stratège. Sa renommée remonte à la victoire du contingent Zayan lors de la bataille d’Elhri, le 13 novembre 1914, contre le colonel Laverdure. Il avait combattu héroïquement sans compromission jusqu’à sa mort dans la bataille Taoujgalte à Azelag N’Tazemourte le 27 mars 1921 (à l’age de plus de 80 ans) face au général Poeymirau. Sa mort provoqua une grande émotion dans tout le Maroc et une fracture dans la structure socio-politique des tribus Zayanes.

https://www.youtube.com/watch?v=9ytlP9dnFaI
Bataille d’Elhri:
Elle oppose l’armée française aux tribus berbère des Zayane, d’Ichkirn (El Kbab), d’Ait Ihand de (Krouchen), d’Ait Soukhmane, d’Ait Hdidou …conduites par  Mouha Ouhammou Ezzayani. Les colonnes françaises conduites par l’officier Laverdure, au nombre de 43 officiers et 1230 soldats, venue de Khénifra en renfort, assiège le contingent de Mouha Ouhammou Ezzayani basé à 20 Km de Khénifra, qui fut surpris à l’aube, par la brutalité de l’intervention militaire qualifiée de sauvage, la désorganisation s’empare au sein des Zayanis. Phase marquée par le pillage des biens, deux femmes de son Harem sont capturées. Au cours de cette opération Mouha Ouhammou réussi à s’échapper du blocus en se faisant passer pour un serviteur noir. A la grande surprise des français, la contre offensive des tribus Zayanes et des tribus avoisinantes fut immédiate, Efficace et désastreuse pour l’assaillant, grâce à l’esprit guerrier et dévouement  des Amazhighes contre les envahisseurs ‘Iroumines’ .
* Bilan
Bilan officiel des pertes coté français: D’après le communiqué de Lyautey¹:

* 33 morts parmi les officiers: dont le colonel Laverdure
* 650 soldats
* 176 blessés.

Lyautey avait déclaré que les pertes subies par les français sont des plus catastrophiques d’Afrique du nord.ce qu’avait aussi affirmé Gay Martinet, professeur d’histoire à l’école de la marine française.

¹:Hubert Lyautey, né le 17 novembre 1854 à Nancy et mort le 27 juillet 1934 à Thorey, est un militaire français, officier pendant les guerres coloniales, premier résident général du protectorat français au Maroc en 1912, ministre de la Guerre lors de la Première Guerre mondiale, puis maréchal de France en 1921, académicien et président d’honneur des Scouts de France. Il épousera le 14 octobre 1909 Inès de Bourgoing à Paris.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

KSF Space will launch space capsule carrying 2 Moroccan microsatellite from India.

KSF Space and Valley Marineris International, will launch a Space capsule to detect climate change …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *