Home / CULTURE / Afrique / Kenya: Il refuse 5 millions de dollars pour corruption après l’annulation des résultats présidentiels … « J’ai mon salaire, ça me suffit »

Afrique / Kenya: Il refuse 5 millions de dollars pour corruption après l’annulation des résultats présidentiels … « J’ai mon salaire, ça me suffit »

le président de la Cour Suprême du Kenya, David Maraga
Le président de la Cour Suprême du Kenya, David Maraga

Kenya : Il refuse 5 millions de dollars pour corruption après l’annulation des résultats présidentiels.

En plus d’avoir eu le courage d’annuler l’élection frauduleuse du Kenya, le président de la Cour Suprême du Kenya, David Maraga, a exigé que sa Banque retourne les 5 millions de dollars qui y avaient été déposés à son insu, sans doute pour le corrompre.

« J’ai mon salaire, ça me suffit », a-t-il dit à son banquier. « Ces 5 millions de dollars ne sont pas à Moi, retournes les à l’expéditeur quel qu’il soit ».a-exigé M. Maraga dont les moindres faits et gestes sont scrutés désormais.

David Kenani Maraga est né le 12 janvier 1951 à Bonyamatuta, petit village situé dans l’actuel comté de Nyamira, dans l’est du Kenya. En tant que président (Chief Justice) de la Cour suprême (Suprême Court) et de la Commission justice (Judicial Service Commission) depuis le 19 octobre 20161, il est le plus haut magistrat judiciaire de son pays et, en tant que président de la Commission justice, il a aussi un pouvoir exécutif.

Lire aussi: ⇒ La Cour Suprême annule l’élection de UHURU KENYATA et ordonne une nouvelle élection. C’est la première fois en Afrique…

 

Le juge de 66 ans ne cache pas son attachement au décorum de la justice kényane. Ni sa foi religieuse. Adventiste du septième jour, il est connu pour ses valeurs ultra-conservatrices.

Lors de sa nomination à la tête de la Cour suprême en octobre dernier, il avait prévenu ne pas pouvoir travailler le samedi, jour de culte. Mais David Maraga est surtout un expert reconnu en litiges électoraux.
Avec, Source

logo

L’Afrique n’est plus jeune, l’Afrique est adulte, Notre objectif est de montrer une Nouvelle Afrique avec des nouvelles générations qui inaugurent une prise de conscience des enjeux de l’avenir de leur continent.

«L’Afrique Adulte», prendra appui sur les repères suivants:

  • Informer avec objectivité;
  • Recenser les talents, les pratiques et les produits efficaces et faire leur promotion ;
  • Recueillir les preuves, les arguments et les témoignages sur une Afrique résolument en marche ;
  • Valoriser les professionnel(le)s qui apportent les preuves de leur savoir faire, afin de confirmer davantage que la nouvelle Afrique est en marche… ;
  • Dénoncer, démentir ainsi, autant que faire se pourrait, les illusions, les charlatanismes, les abus de faiblesse ou de confiance, les violations des droits de l’homme, et les obscures dérives des idées farfelues et réductrices reçues sur l’Afrique …

Nous informerons les africains et le reste du monde autant que faire ce peu et si possible (société civile, politiques ou gouvernements, décideurs économiques, et annonceurs) sur cette autre Afrique : la nouvelle Afrique en marche, la nouvelle Afrique du courage, des vertus, des talents et des énergies…

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Migration: Atelier de réflexion sur la mise en œuvre du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières au Maroc

A la veille de la Conférence intergouvernementale pour l’adoption du pacte mondial pour des migrations …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *