Home / MONDE / Afrique du Sud: Une motion de défiance contre le président sud-africain Jacob Zuma sera débattue jeudi au Parlement s’il n’a pas remis d’ici là sa démission

Afrique du Sud: Une motion de défiance contre le président sud-africain Jacob Zuma sera débattue jeudi au Parlement s’il n’a pas remis d’ici là sa démission

August 13, 2017. President Jacob Zuma  in uPhongolo for the ANCYL-organised Cadres' Forum on Sunday. Picture: THULI DLAMNI
August 13, 2017. President Jacob Zuma in uPhongolo for the ANCYL-organised Cadres’ Forum on Sunday. Picture: THULI DLAMNI
Une motion de défiance contre le président sud-africain Jacob Zuma sera débattue jeudi au Parlement s’il n’a pas remis d’ici là sa démission, comme le lui a ordonné son parti, a annoncé mercredi 14 février le Congrès national africain (ANC, au pouvoir).

Est-ce la fin du suspense en Afrique du Sud ? Le comité exécutif du Congrès national africain – le parti présidentiel – a décidé hier mardi de « rappeler » officiellement le président Jacob Zuma. C’est maintenant au Président de donner sa réponse. Hier, le secrétaire général de l’ANC a laissé entendre que la réponse de Jacob Zuma est attendue dès aujourd’hui alors qu’une réunion des parlementaires de l’ANC a été convoquée. Et l’on apprend ce matin une opération de police au domicile de la famille Gupta, proche du président Zuma.

Si Jacob Zuma résiste, les parlementaires de la majorité présidentielle peuvent choisir de lancer leur propre recours ou bien se rallier à l’opposition qui porte déjà une motion de défiance contre Jacob Zuma. Celle-ci sera examinée en principe le 22 février.

Son parti, le Congrès national africain (ANC), a finalement tranché. Jacob Zuma doit abandonner ses fonctions de président de la République d’Afrique du Sud. L’ANC vient de le lui demander dans la nuit de lundi 12 à mardi 13 février, au terme d’une réunion extraordinaire des délégués de son conseil national exécutif. Une décision que l’ANC a confirmée mardi lors d’une conférence de presse à Johannesburg, sans toutefois donner à M. Zuma de date butoir pour s’y plier. Le secrétaire général du parti, Ace Magashule, s’est toutefois dit « certain » que M. Zuma se prononcerait mercredi.

Opération de police au domicile de la famille Gupta

Par ailleurs, on apprend ce mercredi matin que la police anti-corruption a mené un raid dans la luxueuse maison de la famille indienne Gupta à Johannesburg, à l’aube. Cette fratrie indienne, très proche de Jacob Zuma, est soupçonnée d’avoir encouragé la corruption au sommet de l’Etat…

A Lire aussi  Afrique du Sud: la descente aux enfers du géant électrique sud-africain Eskom fait craindre le pire pour l'économie

Alors que l’Afrique du Sud retient son souffle, cette opération policière semble un autre signe que la chute de Jacob Zuma est maintenant très proche.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

ECONOMIE / Afrique du Sud – Affaire du Cherry Blossom: le groupe OCP récupère sa cargaison

Au mois de juillet 2017, à la suite d’une décision judiciaire à caractère politique et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>