Home / POLITIQUE / Afrique du Sud: les nouvelles règles sur les visas créent la polémique

Afrique du Sud: les nouvelles règles sur les visas créent la polémique

Les nouvelles mesures entrée en vigueur début juin concernant les visas touristiques obligent les enfants qui voyagent par l’Afrique du Sud à produire un certificat de naissance intégral. Cette règle doit permettre de lutter contre le trafic d’enfant, mais elle représente un véritable casse-tête pour les professionnels du tourisme. Le ministre de l’Intérieur est maintenant accusé de mentir sur les chiffres pour défendre coûte que coûte ces nouvelles règles.

Professionnels du tourisme en colère, compagnies aériennes sous pression, et le Centre pour les droits des enfants qui dénonce une réglementation « coûteuse et impossible à appliquer pour les parents célibataires ». Autant dire que les nouvelles règles sur les visas touristiques sont loin de faire l’unanimité en Afrique du Sud.

Depuis début juin, les mineurs qui voyagent depuis ou vers le pays doivent produire un certificat de naissance complet, une mesure visant à lutter contre le trafic d’enfants. Interrogé par le Parlement, le ministre de l’Intérieur a déclaré que cette traite concernait près de 30 000 mineurs par an en Afrique du Sud. Mais il est très difficile d’appréhender cette réalité en l’absence d’études fiables.

Selon l’opposition, seuls 23 cas de trafic d’enfants ont été répertoriés ces trois dernières années en Afrique du Sud. L’Alliance démocratique accuse le ministre de l’Intérieur de gonfler les chiffres et de « mentir » pour faire taire les critiques. L’opposition demande donc au gouvernement d’abandonner cette nouvelle législation qui menace, selon elle, l’industrie touristique, l’un des moteurs de l’économie sud-africaine.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

DGSN

Maroc: Lettre ouverte de remerciements à Monsieur le Directeur Général de la Sûreté Nationale (DGSN) – RABAT 

Monsieur l’Honorable  Directeur Général C’est avec une réelle émotion et  profond sentiment de respect et d’estime que …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>