Home / COOPÉRATION / Afrique / Billet d’humeur : L’assistanat et ses effets pervers.

Afrique / Billet d’humeur : L’assistanat et ses effets pervers.

1 - Copie

Billet d’humeur : L’assistanat et ses effets pervers.

J’étais avec mes enfants, pour leur première session de rollers. J’essayais tant bien que mal de les accompagner dans leurs apprentissages. Ma patience est très limitée à vrai dire. Ils se plaignaient et ça me fatigua vite. Et puis je me rappela d’une parole de mon père : « on ne combat pas avec les muscles des autres ». Alors, je les laissa à leur destin sur cette corniche d’Agadir et en quelques minutes ils firent des progrès visibles. Ma femme rappliqua : c’est fou comment les enfants apprennent vite!
Des larmes de frustrations, ils passèrent au rire de satisfaction.
Ceci étant dit, je mis cette réflexion en perspective par rapport au Maroc, mon pays et aussi au continent Africain auquel nous appartenons. On ne peut pas être réellement autonome et indépendant des pays occidentaux sans être totalement libre de nos actions et de nos choix. Singer l’Europe ne nous permettra pas d’être un grand continent. L’assistanat sera toujours un moyen de domination.

Par: Thami Kamil
Écrivain
Photo de Thami Kamil.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Scandale / Migration: Une jeune fille congolaise de 12 ans violée par son compatriote (leader associatif)…

Dans cette vidéo et selon la traduction de son contenu par un ami congolais il s’agit …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>