Home / Business / Afrique / Algérie: Une société américaine dépose plainte contre le général Nezzar et ses enfants pour escroquerie

Afrique / Algérie: Une société américaine dépose plainte contre le général Nezzar et ses enfants pour escroquerie

3

Mon journal le 09/06/2017.

De source sûre, le général Khaled Nezzar, l’ex-ministre de la défense nationale et ancien sous-officier de l’armée coloniale jusqu’à 1958, et ses enfants  font l’objet d’une plainte aux USA de la part de la société américaine « Chass ».

Lire aussi:⇒ Algérie: Tel père tel fils….La famille Nezzar!!!

La société américaine « Chass » dont le siège social se trouve à New York a saisi la justice américaine  après avoir usé de toutes les voies de recours pour que le général à la retraite Khaled Nezzar et ses enfants, propriétaires de la société SLC (Smart Link Communication spa)  s’acquittent de leurs factures. La dette des Nezzar s’élève à des centaines de milliers de dollars. Une dette qu’ils peuvent aisément régler puisque leur société brasse des milliards.

3

Lire aussi:⇒ Exclusif/ Nacer Boudiaf: “Mon père a été assassiné parce qu’il voulait éliminer les mafias”

Pour ceux qui ne le savent pas, la société des Nezzar père et fils, SLC, active dans le Wimax, large bande, l’intégration de réseaux, l’hébergement de site Web, Vsat et VPN/Ethernet et VPN/IP. « Elle est présente sur trois continents et  caresse le rêve d’être leader dans son domaine » comme le souligne le site TIC &TELECOM.

En 2014,  et plus précisément le 7 février, la société Smart Link Communication (SLC) a acquis Divona Algérie, filiale de Monaco Télécom, pour 20 millions de dinars (256 000 dollars). L’Etat algérien avait donné un coup de pouce aux Nezzar dans cette opération.

3

 

 

SLC sponsor du forum Africain d’investissements et d’affaires. 28 novembre 2016
SLC sponsor du forum Africain d’investissements et d’affaires. 28 novembre 2016

Un coup de pouce matérialisé à travers la renonciation au droit de préemption  que l’Etat algérien devait exercer et  l’accord préalable de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) à la modification de l’actionnariat. Lors d’une conférence de presse donnée le 12 février 2014, Lotfi Nezzar, le directeur général de SLC, a expliqué que c’est grâce à cela que cette l’acquisition de Divona Algérie a été rendue possible.

A Lire aussi  Algérie. La fraude électorale, officialisée...

SLC détient 90% de Divona Algérie alors que Karim Cherfaoui, l’ancien directeur général de Divona Algérie, a gardé 10% de parts dans la « nouvelle » Divona Algérie, Selon ce même Cherfaoui « Monaco Télécom a décidé de céder sa filiale pour des raisons stratégiques et non financières » comme souligné dans TIC &TELECOM.

Le général Nezzar et ses enfants font l’objet d’une autre plainte au tribunal de Mourad Raïs pour escroquerie, faux en écritures, faux et usage de faux. Nous vous livrerons les détails de cette affaire prochainement.

https://www.youtube.com/watch?v=nPTF8gtXQTs

Avec, Source

About Mohammed Gherrabi

Check Also

1

Royaume du Maroc / Algérie: ADOLESCENCE POLITIQUE D’UN VIEUX MINISTRE

« Un léger bienfait fait un ami; un grand bienfait fait un ingrat. » Citation de Joseph Michel …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>