Home / CULTURE / Afrique / A Qui La Faute? aux politiciens africains ou aux intellectuels africains….

Afrique / A Qui La Faute? aux politiciens africains ou aux intellectuels africains….

6

Quand on écoute certaines chaînes internationales, on se rend compte qu’on accorde des tranches quotidiennes ou hebdomadaires aux activités économiques, culturelles, etc. africaines ; quant aux découvertes et inventions africaines, c’est le néant ! En la matière, c’est le paysage dégueulasse des aumônes et aumôniers intellectuels et des incantations (d’illusions) intellectuelles.

Lire aussi: ⇒ Inventeurs, chercheurs et savants Africains…occultés par l’histoire

Si nous voulons justement que l’Afrique évolue positivement aujourd’hui, plus que jamais, commençons à demander des comptes à l’intelligentsia africaine. Tout comme nous le faisons pour nos politiciens. Celle-ci a prioritairement et avant les politiciens une obligation de résultats. Son échec, c’est aussi celui des politiciens, fatalement. Nous avons cette drôle de façon de passer tout le temps à accuser les politiciens d’être responsables de nos maux. Autant que faire ce peut et le plus que possible, ils ont leur responsabilité. La spécificité africaine, c’est de ne jamais évoquer le rôle de l’intelligentsia dans nos propres faillites. Nous pensons que ce sont là véritablement des comportements suicidaires qui, d’ailleurs, signent – par défaut- nos testaments négatifs que nous risquons de léguer. Le véritable débat devrait intéresser la thématique capitulation des intellectuels face à l’avenir.

Lire aussi:⇒ [ LES INVENTEURS ET SAVANTS NOIRS ]

Autre exemple significatif en Afrique, au plan médical, nous avons de bons spécialistes de certaines maladies à endiguer. Pourquoi ces savants (médicaux) ne sont-ils pas faits ambassadeurs de bonnes causes médicales ? Domaine dans lequel ils donnent par ailleurs le meilleur d’eux-mêmes.

Trouvons les voies et moyens pour donner plus de visibilité et une rentabilité accrue aux efforts de nos savants, quelle que soit leur spécialité. Autrement, c’est l’Afrique qui en sort perdante.

A Lire aussi  Envie de vous remplir d’une bouffée d’optimisme ? Regardez cette ⇒ vidéo !

Entre nous intellectuels africains, il nous manque surtout le dialogue humanitaire intellectuel qui permettra de sauver le continent africain en modernisant nos idées.
Tous les défis sont là, à vaincre.
Au XXIe siècle, l’humanitaire intellectuel des (et par) Africains est une grande chance pour le développement et l’évolution du continent. Vivement un engagement des intellectuels africains dans la résolution des maux profonds qui minent le continent. L’intelligentsia africaine doit impérativement soulager les peuples en difficulté et en souffrance. Il y va de leur mission capitale. Mais où est le miroir de l’élite dans ces situations accrues.

Source

Le Maroc a remporté huit distinctions au 32e Salon international des inventions (INPEX), tenu du 13 au 15 juin derniers à Pittsburgh, aux Etats-Unis. 18 pays participaient au total au salon.

Le royaume, seul pays africain à prendre part à l’INPEX, a remporté deux médailles d’or, quatre médailles de mérite et deux autres distinctions de la part de la Roumanie.

La première médaille d’or marocaine a été remportée dans la catégorie « Télécommunications ». Il s’agit d’une « Antenne reconfigurable 3G, 4G, 5G de la communication mobile et applications IoT », inventée par Dr Younes Karfa Bekali et professeur Mohamed Essaaidi, de l’Ecole nationale supérieure d’informatique et d’analyse des systèmes (ENSIAS).

6

https://www.youtube.com/watch?v=upJT_sP-CtI&feature=youtu.be

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Soutien-gorge et cancer : Femme attention à vos soutiens-gorges !

Santé / Soutien-gorge: Femme attention à vos soutiens-gorges !

De nombreuses études ont fait le lien, et ce depuis de nombreuses années. Une des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>