JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / Affaire Paul Chouta / Calixthe Beyala: La Cour a déclaré irrecevable les preuves produits par le conseil de la plaignante

Affaire Paul Chouta / Calixthe Beyala: La Cour a déclaré irrecevable les preuves produits par le conseil de la plaignante

Affaire Paul Chouta Calixthe Beyala
Affaire Paul Chouta / Calixthe Beyala : La Cour a déclaré irrecevable les preuves produits par le conseil de la plaignante.

Au Tribunal de Première Instance (TPI) de Yaoundé ce mardi 29 juillet, le camp de la romancière Calixthe Beyala, était attendu pour produire des éléments à charge pour justifier la culpabilité du web journaliste et activiste Paul Tchouta.

«Les preuves annoncées et apportées par l´accusation, ont été déclarées irrecevables par le juge, pour défaut d´authenticité», rapporte le quotidien Le Jour, dans sa livraison de ce 30 juillet 2020. Le tabloïde indique que le procès a été renvoyé au 12 août 2020, soit le 11 renvoi .

Le 12 août prochain, le Tribunal de première instance de Yaoundé attend que Calixte Beyala qui a traîné en justice Paul Chouta, apporte des preuves probantes.
Le 29 juillet 2020, le Tribunal de première instance (Tpi) a abrité l’audience de l’affaire qui oppose l’écrivaine Calixte Beyala à l’influenceur web Paul Chouta. Le Tribunal a demandé au conseil de l’écrivaine plaignante de produire plus de preuves, cette fois-ci convaincantes. La romancière doit produire des éléments assez convaincants qui doivent prouver la culpabilité de Paul Chouta. Le quotidien Le Jour qui a suivi l’audience d’hier, rapporte dans son édition de ce jeudi 30 juillet 2020, que «les preuves annoncées et apportées par l´accusation, ont été déclarées irrecevables par le juge, pour défaut d´authenticité». Par conséquent, la Cour a décidé de reporter le procès au 12 août 2020, à la demande du Ministère Public.

Rappelons que Calixte Beyala accuse Paul Chouta de diffamation. Il se trouve que celui-ci avait posté une vidéo sur sa page facebook. La vidéo mettait en scène une altercation verbale entre Calixte Beyala et un homme, présenté comme l’amant de l’écrivaine. Beyala avait réclamé une lourde peine de prison à l’endroit du web journaliste. « Quant au prisonnier, tout le monde sait que c’est un cybercriminel qui sera jugé pour des faits (…) qui lui sont reprochés. La peine d’emprisonnement dans ce cas d’espèce n’est pas de six mois. Mais de 3 à 10 ans de prison », avait-elle écrit le 18 décembre 2019 à ses milliers d’abonnés sur sa page facebook.

Paul Chouta arrêté, a été placé en détention provisoire à la prison de Kondengui depuis le 10 juin 2019.

About gherrrabi

Check Also

Dossier / Algérie: Autopsie d’une Justice-injuste… « non à la justice du téléphone »

Algérie: Les avocats en grève de dimanche jusqu’au 4 octobre pour « une justice indépendante » Plusieurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *