Home / POLITIQUE / « Les camps de Tindouf sont devenus, sous l’emprise des milices du Polisario, un terrain fertile pour les recruteurs des réseaux terroristes, des trafiquants de tous genres et des bandes criminelles

« Les camps de Tindouf sont devenus, sous l’emprise des milices du Polisario, un terrain fertile pour les recruteurs des réseaux terroristes, des trafiquants de tous genres et des bandes criminelles

Les Américains qui craignent de plus en plus les actes terroristes, jettent leur dévolu sur toutes les zones suspectes. Un think tank  basé à Washington vient de lancer dans ce sens un appel pressant pour la fermeture des camps de réfugiés de Tindouf que contrôle les séparatistes du Front Polisario au sud-ouest du désert algérien limitrophe du Sahel. Dans un rapport sur le terrorisme publié jeudi, Yonah Alexander, directeur du Centre international pour les études sur le terrorisme, relevant du Potomac Institute, soutient que ces camps sont devenus « le ventre mou de la lutte antiterroriste dans un ensemble géographique qui s’étend du Maghreb arabe à la région du Sahel».
« Les camps de Tindouf sont devenus, sous l’emprise des milices du Polisario, un terrain fertile pour les recruteurs des réseaux terroristes, des trafiquants de tous genres et des bandes criminelles, d’où l’impératif de leur fermeture », affirme le rapport intitulé : « Terrorisme en Afrique du nord, de l’ouest et en Afrique centrale: du 11 septembre au Printemps arabe ».

L’expert américain, Yonah Alexander qui vient d’effectuer une tournée au sud du Maroc, affirme avoir constaté lors de son séjour à Dakhla, les opportunités offertes aux personnes, ayant eu la chance de s’extraire aux camps de Tindouf, pour devenir des citoyens productifs.
Alexander qui présentait son rapport lors d’une conférence, tenue au National Press Club de Washington sous le thème: « Coopération internationale pour la lutte antiterroriste », rappelle par ailleurs, que l’année dernière, des rapports de services de renseignement occidentaux et l’arrestation de Sahraouis du Polisario qui trempent dans le terrorisme, ont confirmé l’existence de liens avérés entre Aqmi, les cartels de drogues dures sud-américains et le Polisario. Pour preuve, il cite le kidnapping en octobre 2011, de trois travailleurs humanitaires occidentaux, en plein cœur de Tindouf.

A Lire aussi  La Justice Française, la poudre aux yeux!!4 journalistes marocains convoqués par la justice française

Source

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Le Maroc lance la Fondation ‘‘Triple A’’(L’initiative pour l’adaptation de l’agriculture Africaine )

Dans ce cadre, elle aura pour mission: Défendre la cause de l’agriculture africaine et, particulièrement, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *