Monde / Georges Bensouda fils de Fatou Bensouda (Procureure de la CPI) a été assassiné dans une affaire de drogue…

Georges Bensouda
Georges Bensouda

Georges Bensouda fils de Fatou Bensouda (Procureure de la Cour Pénale Internationale) a été assassiné dans une affaire de drogue dans l’état de Minnesotha aux États-Unis.

Qui était vraiment Georges Bensouda : Le fils du procureur de la CPI, froidement assassiné aux Etats-Unis /ce qui s’est réellement passé.

Il avait 33 ans lorsqu’il a été tué dans la nuit du 29 janvier, dernier. Il était le fils de l’une des femmes les plus puissantes du monde judiciaire international. Geraoges Bensouda, le fils du procureur le Cour pénale internationale, Fatou Bensouda a été froidement assassiné aux Etats-Unis à la sortie d’un saloom (bar ou pub) à St Paul. En réalité le fils Fatou Bensouda était impliqué depuis de nombreuses années dans un trafic de drogue. La rédaction  vous propose en quelques lignes, la vie et le parcours de Georges Bensouda.

Les détails de la vie de George Bensouda, au-delà de ses études à l’University of Wisconsin-Eau Claire aux USA et son casier judiciaire, sont difficiles à tracer. Après des études avortées, le fils de Fatou Bensouda s’est enfoncé dans le trafic de drogue. Il a multiplié les bavures qui ont de lui un élément surveillé de près par la police de l’Etat du Wisconty-Eau Claire.

Selon le site d’information américain twincities.com, lorsque la police de St. Paul a rencontré Bensouda en juin 2015, il a eu une adresse de Minneapolis. Dans ce cas, un passager qui était un officier hors service a entendu des coups de feu en train d’être viré, a vu une lutte apparente dans un Lincoln Navigator et une fenêtre du véhicule se déchirer. Personne n’a été blessé lors des fusillades, ce qui, selon la police, s’est produit dans le véhicule de Bensouda. Un rapport de police a énuméré Bensouda comme un suspect. Il n’a pas été accusé dans cette affaire.

Dans l’Etat du Wisconsin, Georges Bensouda avait été accusé dans une série de cas liés à des armes à feu. En novembre 2010, plusieurs personnes ont déclaré qu’elles étaient en train de boire et sont allées à l’appartement Eau Claire de Bensouda, où ils jouaient à des jeux vidéo, selon une transcription d’une audience devant la cour fédérale.

Toujours selon la même source, il aurait été fâché quand un homme a accidentellement frappé sa télévision. Ainsi Georges Bensouda a commencé à le tirer dessus, a déclaré un procureur à la cour. L’homme n’a pas été blessé et le tireur a été accusé de tentative d’homicide au premier degré dans le tribunal du Wisconsin. En outre il a été également condamné pour détention d’arme à feu avec un numéro de série oblitéré et une possession de cocaïne dans l’intention de se livrer au tribunal fédéral.

L’affaire fédérale a été rejetée lorsque Bensouda a été inculpée dans un tribunal d’état, selon le bureau du procureur des États-Unis pour le Western District of Wisconsin. Il a été reconnu coupable de mise en danger imprudente de la sécurité après un plaidoyer sans concours, selon un dossier judiciaire.

Finalement, dans la nuit du 29 janvier dernier, Georges Bensouda a été abattu à l’extérieur du St. Paul Saloon dans la région de Dayton’s Bluff. La vidéo de surveillance a montré qu’un homme est venu à Bensouda et un ami à l’extérieur du bar et “il semble que les mots ont été échangés”, selon la plainte. Bensouda a trébuché vers l’homme, son ami l’a déplacé et l’homme a commencé à tirer un fusil.

Le bureau du médecin légiste a déclaré que George Bensouda avait été criblé de balles. Une maison funéraire l’a classé comme résident Mahtomedi.

Les parents de George avaient demandé au tribunal en charge de l’enquête de son assassinat de ne pas révéler l’identité du jeune homme à cause de la fonction qu’occupe sa mère.

Mais, sous la pression de la presse locale, le procureur de St Paul Dayton a révélé le nom de la victime. Par ailleurs, il a fait cas d’un certain Kareem Karel Mitchelle qui serait l’auteur de son élimination. Un porte-parole du tribunal a laissé entendre qu’il ne saurait ‘‘faire de commentaires’‘ sur le lien entre l’accusé et le défunt, en raison de l’enquête qui a cours. Étant la figure de proue de la lutte contre les crimes contre l’humanité, génocides et crimes de guerre dans le monde, Fatou Bensouda occupe le poste de procureur général de la CPI depuis 2012. Elle est accusée par plusieurs leaders africains d‘être acharnée sur le continent (Afrique), alors que dans plusieurs régions du monde, elle reste ‘‘muette’‘. Avec, africanews et abidjantv.net  

Laisser un commentaire