Afrique / Algérie: L’Algérie une «malédiction et gangrène géographique» s’abattant sur ses voisins….

3

L’Algérie est devenue une «malédiction et gangrène géographique» s’abattant sur leur pays, frontalier d’une Algérie devenue, au fil des manigances, une véritable source de préoccupation pour son voisinage ambiant.

“Pour tous ceux qui n’ont pas réussi, gâcher le bonheur des autres, c’est réussir un peu.”

Lire cet article: ⇒ Algérie, Qatar et Émirats Arabes Unis, des pays qui ont la même rente « le pétrole » !!!

L’Algérie vient d’achever son processus d’auto-isolement. En effet,  tous les pays avec lesquels l’Algérie a des frontières ils sont désormais fermées: la Libye, le Tchad, le Niger, la Mauritanie, le Mali,  et le Maroc, dont les frontières avec l’Algérie sont fermées depuis 1994.

La Mauritanie ferme sa frontière avec l’Algérie : Coup dur pour le commerce de troc à Tindouf.

Le ministère mauritanien de la Défense vient de fermer sa frontière avec l’Algérie en la déclarant zone militaire avec l’interdiction aux civils d’y circuler ou de la traverser. «Toute personne circulant ou transitant dans cette zone sera traitée comme cible militaire» a annoncé le ministère de la défense mauritanien dans un communiqué.

Lire aussi: ⇒ [Dossier] Algérie / Aqmi: «les liens incestueux entre l’armée algérienne et l’Aqmi».

Un coup dur pour les trafiquants. En effet, ils ne pourront plus circuler dans cette zone et s’adonner au traditionnel commerce de produits alimentaires provenant d’aides humanitaires et destinés aux sahraouis séquestrés dans les camps de Tindouf.

Laisser un commentaire