Afrique / Maroc: CAN Africaine 2017 Rabat. Conférence de presse… |Vidéo|

Sans titre

Le sport a un « pouvoir rassembleur ».

Le football consolide, le vivre ensemble, la multiculturalité, l’inclusion sociale et la lutte contre les préjugés

Le football  contribue au développement économique et social, en améliorant la santé et le développement personnel de personnes de tous les âges – particulièrement des plus jeunes. Les activités liées au sport peuvent créer des emplois et générer de l’activité économique à de nombreux niveaux.Le football peut également aider à bâtir une culture de paix et de tolérance en rassemblant les gens sur un terrain commun, par delà les frontières nationales et autres pour promouvoir la compréhension et le respect mutuel.

Lire aussi:⇒ Afrique / Maroc: CAN Africaine 2017 Rabat, le vivre ensemble, la multiculturalité, l’inclusion sociale et la lutte contre les préjugés

En mars 2003 une équipe de travail composée d’experts des Nations Unies et de plusieurs institutions spécialisées a soumis au Secrétaire général Kofi Annan un rapport contenant des recommandations visant à un rôle accru du sport pour réaliser les efforts des Nations Unies en faveur du développement et de la paix. L’équipe de travail s’est concentrée, tout particulièrement, sur les  « Objectifs du Millénaire pour le Développement » c’est à dire huit engagements approuvés en l’an 2000 par le plus grand rassemblement de chefs d’Etats de l’histoire, afin d’améliorer les vies des habitants de la planète, notamment des plus pauvres et des plus vulnérables. En recevant le rapport de l’équipe de travail, le Secrétaire général a déclaré que son travail et son rapport constituaient  » une étape importante dans l’utilisation plus efficace du sport dans l’amélioration des vies des gens, et principalement des jeunes, servis par les Nations Unies et leurs programmes et institutions. »

C’est dans cette même optique que s’inscrit cette CAN 2017 à Rabat organisée par  l’Association Diaspora Congolaise au Maroc (DICOMA) présidée par  Jules Malewa Makengo promoteur de cette édition.


Laisser un commentaire