Afrique / Maroc: Mais non Monsieur ne veut pas de l’argent des Saoudiens. Nasser Zefzafi: Un de ses partisans émet des vœux…

mediapart.

Comme il n’est pas interdit de rêver, soyons réalistes, demandons l’impossible… Rachid installé à l’étranger fait un peu la parodie de ceux qui passent leur temps à réclamer des choses à l’Etat marocain sans jamais rien apporter en retour.

Rachid dit Schumacher se gausse de cette catégorie de gens, d’éternels assistés, qui en viennent à demander à l’Etat un peu plus qu’il n’en faut au lieu de se retrousser les manches comme tout le monde…

Oui pour un CHU, oui pour un centre d’oncologie, oui pour une faculté multidisciplinaire, oui pour plus de lycées, oui pour plus de projets et d’investissements. Mais il faut pas pousser le bouchon quand même…

Quand un Nasser Zefzafi, par exemple, dit refuser les investissements en provenance des pays du Golfe, on a juste envie de crier au racisme… Un racisme anti Arabes qui se manifeste de manière assez claire chez certains habitants du Rif.

Les 450 milliards euros investis par les Al Saoud chez les Américains, on aurait bien aimé les avoir pour le Maroc. La moitié de cette somme aurait largement suffi à trouver un job pour tout le monde.

Mais non Monsieur ne veut pas de l’argent des Saoudiens.

4 - Copie

Par contre, se taper la pose avec des cheikhates, se bourrer la gueule comme un clochard sur la voie publique et traîner avec des  michetons dans un Yacht sur les côtes d’Al Hoceima, ça c’est cool, ça fait très muslim tout ça.

4

 

En ces temps de troubles majeurs que connaît le Maroc ce pays jadis si stable, si pacifique, la boîte de Pandore ayant été ouverte par ce Saint trublion du Rif qu’est Nasser Zefzafi, maintenant chacun y va de ses vœux les plus fous.Chacun réclame sa part du gâteau. C’est normal. Certains comme Rachid se montrent un peu plus gourmands que les autres.

Avec, Source

Laisser un commentaire