Tombouctou, « la ville aux 333 saints »….

Tombouctou, « la ville aux 333 saints »....
Tombouctou, « la ville aux 333 saints »….
Tombouctou, la population manifeste aujourd’hui contre les raquettes et les arrestations arbitraires menées par des agents de forces de sécurité et de défenses maliennes dans la ville et ses entrées. Elle réclame une administration et une sécurité légitime dirigée par des locaux.
Les entrepreneurs et commerçants   locaux exigent que les appels d’offres pour les chantiers dans la régions leurs reviennent de droits.
Depuis quelques jours à  TOMBOUCTOU L’ACTIVITÉ PRINCIPALE PARALYSÉE (commerce ) . Ce qui suscite la  colère de la population contre les pratiques des agents de la sécurité territoriale.
Du grand marché en passant par le petit celui de yoboutao jusqu’au niveau de foire yobou les boutiques sont fermées. Pour cause à la veille du mois de carême les commerçants de Tombouctou voulaient avoir les mêmes avantages que leurs homologues de Gao, a savoir une baisse des taxes sur les marchandises. Une rencontre s’est tenue avec le Gouverneur et ce dernier a demandé aux opérateurs économiques d’aller concerter les agents et d’en faire un consensus . Le malentendu est arrivé quand l’agent détaché par les commerçants a été écouté par la gendarmerie. Maintenant la situation s’est compliquée car 04 des responsables des opérateurs ont été incarcéré par la gendarmerie nationale puis libéré  Parmi eux le président de la chambre du commerce  Papa Faye. « Les commerçants et les populations ont mis la pression sur les autorités locales jusqu’à la libération de ces  » selon une source locale de Tombouctou qui requiert l’anonymat.
Le commerce est l’activité principale de la ville de Tombouctou, c’est la ville entière qui en souffre.  Cette marche à laquelle  se sont jointes à la mobilisation les autres chambres consulaires : transport, métier, agriculture et les miniers s’inscrit dans cette logique contre l’impunité et les malversations des autorités sécuritaires qui ont bloqué pendant une semaine à l’entrée de la ville de Tombouctou Les camions venant de l’Algérie et de la Mauritanie. « Ces camions alimentent la ville de Tombouctou ainsi que le reste de la région en produits de premières nécessités  » nous confie Mahmoud Ould Ali commerçant à Tombouctou.
Avec, Mohamed Ag ahmedou