Algérie: La mafia algérienne s’en prend à l’homme d’affaire kabyle, Issad Rebrab



C’est donc de la bouche d’un apparatchik du système mafieux algérien, Abdesselam Bouchouareb, de surcroît compromis dans l’affaire khalifa bank, que sortent ces accusation de transferts illicites de devises, d’escroquerie et d’intelligence avec la…France !



Issad Rebrab, né le 27 mai 1944 à Taguemount-Azouz, (wilaya de Tizi Ouzou) en Algérie est un homme d’affaires algérien, propriétaire du groupe Cevital, dont il est le président directeur général. Il est à la tête de l’une des plus importante entreprise privée algérienne, employant 13 000 personnes

Algérie La mafia algérienne s'en prend à l'homme d'affaire kabyle, Issad Rebrab
Algérie La mafia algérienne s’en prend à l’homme d’affaire kabyle, Issad Rebrab

“On doit mille fois plus estimer une dent qu’un diamant.”

Pendant qu’ils innocentaient Chakib Khelil, pendant qu’ils s’acharnaient à emprisonner des généraux à sa place, pendant qu’ils s’indignaient du tweet de Manuel Valls et qu’ils s’amusaient à diffuser des images trafiquées du Président à la télévision, le déficit se creusait et le pays coulait chaque jour un peu plus.

Rappelons à toutes fins utiles qu’Issad Rebrab, dont la renommée est grande en Kabylie, n’a jamais accepté de soutenir publiquement Bouteflika et qu’à cette occasion, un autre homme d’affaire « kabyle » a été mis en selle, en l’occurrence Ali Heddad dont les accointances avec la mafia algérienne et les liens étroits avec Said Bouteflika ne sont un secret pour personne.

Rappelons aussi Boueflika a refusé au patron kabyle du groupe agro-alimentaire Cevital, Issad Rebrab, la construction du plus grand complexe d’aluminium dans le monde en termes de capacité de production dans la zone de Bellara à Jijel, il vient d’attribuer le même projet à ses amis qataris. Un complexe sidérurgique sur la même zone a été aussi attribué au Qataris, en excluant l’entrepreneur kabyle de tous les projets d’envergure.

La vérité est que pour l’Etat algérien, Issad Rebrab est une cible parce que l’Etat algérien s’acharne à démolir tout ce qui est kabyle et comme ils ne peuvent pas le limoger, alors ils l’affublent de leurs propres tares pour essayer de le démolir.