Licencié pour avoir refusé de troquer son prénom arabe contre un autre plus occidentalisé

prénom arabe mohamed hotel

Mohamed Kotbi, un musulman d’origine marocaine employé dans un des plus luxueux hôtel du monde, a été licencié pour avoir refusé de troquer son prénom arabe contre un autre plus occidentalisé.

Selon le New York Post, en 2012, son ancien employeur, le prestigieux Waldorf Astoria de New York, lui a demandé de se faire appeler « Edgar » ou « Hector » pour ne pas « embarrasser la clientèle ». Mohamed s’est opposé à ce qu’un autre prénom que le sien n’apparaisse sur son badge et entreprit une action en justice contre l’hôtel pour discrimination.

La direction du palace a alors sanctionne alors Mohamed Kotbi qui se retrouve sans emploi du jour au lendemain malgré les vingt_huit années passées au sein de cet établissement.

Mohamed Kotbi ne souhaite pas en rester là

Au mois d’août dernier, la justice américaine a condamné le Waldorf Astoria a payer 17 500 $ à Mohamed Kotbi en guise de dédommagement mais ce dernier ne souhaite pas en rester là.

Mohamed, qui a été blessé par ce licenciement injuste, a déposé une nouvelle plainte cette semaine auprès de la cour suprême de Manhattan.

« Au-delà de l’acte de licenciement, c’est surtout toute ma vie qu’ils ont détruite » confie Mohamed au journal le New York Post.

Les avocats de Mohamed sont plus que jamais déterminés à obtenir des réparations à la hauteur du préjudice que leur client a subi.

Source

Laisser un commentaire