Incroyable: La mère d’un footballeur international mendie

Il ne fait plus de Western Union à sa maman. Ne pouvant plus tenir , Ndioufa s’est inscrite dans un programme d’aide pour femme défavorisées à Saint-Louis.

Lorsque Ndioufa a présenté sa requête pour bénéficier de cette aide, les responsables du programme la rejettent d’emblée au motif que la mère du richissime El Hadj Ousseynou Diouf ne saurait figurer sur la liste des personnes en voie d’indigence… Il aura vraiment fallu qu’elle insiste et livre les petits secrets de famille pour qu’une aide lui soit consentie. Elle a donc pu démarrer un modeste commerce de cosmétiques.

En réalité, ça fait bien quelques années qu’El Hadj Diouf snobe les siens. Après l’euphorie de 2002, alors que les caméras sont braquées sur son petit monde frétillant de bonheur, il étale sa prodigalité : pèlerinage à la Mecque, réfection de la maison familiale… Et puis, régulièrement, c’est le Western Union qui règle les dépenses de l’ordinaire saint-louisien.

Que se passe-t-il entretemps ? Le caractère versatile du célèbre «Lion», pour ne pas dire sa mauvaise éducation, n’explique pas tout. Il devient cependant de plus en plus inaccessible. Quand «Ndioufa» veut parler à son fils, il lui faut dorénavant passer par Paco Jackson. Signe des temps, lorsqu’El Hadj Diouf séjourne à Saint-Louis, c’est à l’hôtel Dior qu’il réside.

Il prend ses distances vis-à-vis des siens. Ils ne doivent pas être assez bien pour lui… Et puis, survient le clash. D’abord, un premier accroc avec le mariage de sa sœur dont la lune de miel au Maroc lui vaudra une ardoise salée. Puis, un de ses frères, il y a de cela deux ans, se marie. La famille lui organise une fête. Ce sera l’incident de trop. L’imprévisible El Hadj Ousseynou Diouf en fera une montagne avant de couper les ponts et, surtout, fermer les robinets. Ils devront désormais faire sans lui… Plus de nouvelles, plus d’argent.

Les fins de mois deviennent pénibles et le standing de «Ndioufa» en prend de sacrés coups, en dépit des efforts conjugués de ses autres enfants, à un point tel qu’elle se décide à prendre le taureau par les cornes. Depuis un an, la mère du célèbre double Ballon d’Or africain bénéficie donc d’appuis d’organismes qui acceptent de l’aider à remonter la pente glissante de sa vie sans son El Hadj Ousseynou Diouf, lequel semble avoir décrété l’autosuffisance en «Ndioufa»…

El Hadji Diouf n’est inconnu dans le monde du football. Il a évolué dans des clubs de renommée et a longtemps été sélectionné en équipe du Sénégal. Ce joueur est aussi connu comme milliardaire. Il fait énormément de dons au Sénégal. Il offre des couveuses à une maternité, et fait des dons à des associations d’handicapés. Il est aussi le co-propriétaire de Konfidence Foundation, une fondation créée avec le chanteur sénégalo-américain Akon, dont le but est d’améliorer les conditions des populations ouest-africaines.

rue86.com

Laisser un commentaire