Libye: assassinat d’une militante des droits de l’Homme à Benghazi

Salwa Bouguiguis, une avocate courageuse et vibrante défenseure des droits de l’Homme et de la démocratie, a été tuée par balle par des inconnus, mercredi soir chez elle à Benghazi, dans l’est de la Libye, a-t-on appris de source hospitalière. « Des hommes inconnus cagoulés et qui portaient des uniformes militaires ont attaqué Mme Bouguiguis dans sa maison et ont tiré sur elle », a indiqué à l’AFP un responsable de sécurité sous couvert de l’anonymat. Elle fut un des visages du soulèvement en 2011.
Ex-membre du Conseil national de transition (CNT), ex-bras politique de la rébellion, elle était depuis la vice-présidente d’un Comité préparatoire pour le dialogue national en Libye. Le jour de son assassinat, Salwa Bouguiguis participait aux élections législatives en Libye et a publié des photos d’elle au bureau de vote sur sa page Facebook.

Laisser un commentaire