Home / COOPÉRATION / 15 août fête de l’indépendance: Devant le président Denis Sassou Nguesso, les sapeurs ont fièrement participé au défilé

15 août fête de l’indépendance: Devant le président Denis Sassou Nguesso, les sapeurs ont fièrement participé au défilé

 

La République du Congo, constituée en 1958, a proclamé son indépendant le 15 août 1960 Cette colonie française était appelée Moyen-Congo. Avant de devenir une république autonome en 1958, il avait acquis en 1946 le statut de territoire d’outre mer. Brazzaville fut choisie comme capitale du nouveau pays. Fulbert Youlou, ancien Premier Ministre de la république autonome, fut élu président de la République au moment de l’indépendance.
Devant le président Denis Sassou Nguesso, les sapeurs ont fièrement participé au défilé en brandissant les codes vestimentaires ainsi que les messages qui définissent leur engagement.
Les sapeurs ont toujours fait partie de l’environnement des congolais. Particulièrement dans les quartiers sud de Brazzaville. Par définition, le sigle SAPE est l’abréviation de “Société des Ambianceurs et des Personnes Élégantes”.

Les origines de ce mouvement remonteraient à la période coloniale, où les aristocrates mettaient un point d’honneur à s’habiller avec des matières importées pour se distinguer des autochtones. C’est de là que serait née, cette philosophie. Ce serait d’abord une manière de se distinguer, de se démarquer des autres en portant des vêtements de grandes qualités. Et qui dit, grande qualité à cette époque, dit aussi rareté. Tout cela participe à attirer les regards et pourquoi pas à marquer les mémoires. Dans ce contexte, le vêtement était plus perçu comme un outil de distinction de classe et donc de domination sociale.

Il faut également retenir, que le congolais respecte d’avantage une personne soignée que négligée. Même dans un contexte de crise économique, l’excuse de « pauvreté » n’existe pas. Il faut faire de son mieux pour soigner son apparence et s’efforcer d’être au courant des dernières tendances modes par les médias, les bons tuyaux, les rumeurs ou faire preuve d’imagination. Il faut également avoir les bons réseaux et savoir “coopérer” pour se procurer les articles convoités.

A Lire aussi  Angola/Lunda Norte: Plus de 25.000 Congolais expulsés d'Angola, 14 morts signalés, dans une opération de refoulement vers la RDC...

Un des rituels des sapeurs est le défi, dans lequel deux ou plusieurs sapeurs s’affrontent en public. On assiste alors à une démonstration vestimentaire élaborée et un genre de joute verbale où, le public devient juge en encourageant et en désignant le vainqueur par des rires et des acclamations. Ces spectacles ont leurs aficionados qui ne manqueraient cela pour rien au monde. Dans ces défis, Il y a une grande liberté d’expression et une part belle à l’improvisation. Au rythme de la musique, les sapeurs occupent à tour de rôle la scène, en scandant à voix haute des propos qui serviront essentiellement à dénigrer l’accoutrement de l’autre, en espérant se mettre davantage en valeur et attirer la faveur du public. C’est une sorte d’autopromotion, ou la faute de goût dans la tenue est inexcusable.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Congo: scène d’hystérie collective inexpliquée, après la visite de la ministre de la Jeunesse, dans un lycée Nganga Edouard à Brazzaville

Incessant mouvement d’ambulances entre le collège et le lycée Nganga Edouard et le Centre hospitalier …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *